Voiture solaire

La voiture solaire Dream II représente un des exemples de l'implication de Honda dans les technologies de propulsion alternative.

Le 30 octobre 1996, après 4 jours de course, la Dream II a gagné le quatrième "World Solar Car Challenge", un championnat du monde réservé aux véhicules alimentés à l'énergie solaire, qui a lieu tous les trois ans en Australie.

La Honda Dream, dont la forme ressemble à une soucoupe volante, a couvert les 3.010 kilomètres qui séparent Darwin d'Adélaïde en 33 heures et 32 minutes, établissant ainsi un nouveau record avec une vitesse moyenne de 89,76 km/h.

La Dream II est construite en fibre de carbone renforcée par des matières plastiques, et est presque entièrement recouverte de cellules photovoltaïques au silicium monocristallin fabriquées par l'Université australienne du New South Wales. A l'heure actuelle, ce sont les cellules qui ont le rendement de conversion le plus élevé (24%). La puissance de pointe du véhicule solaire est de 1900 watts, tandis que son moteur génère une puissance continue de 1500 watts. Grâce à un banc de batteries en argent zingué, d'une valeur d'environ 31.000 euros, la Honda Dream est capable d'atteindre une vitesse maximale de 139,2 km/h. Le véhicule pèse 170 kg et peut transporter deux personnes de 80 kg chacune, soit un poids total roulant de 300 kg.

Le coût de réalisation de la voiture solaire est estimé à environ 7,9 millions de dollars (à peu près 6 millions d'euros).